Friday, 17 Sep 2021

ACTUALITES

LA CHAMBRE D’AGRICULTURE AU LANCEMENT DU PROJET ADFA-B/ARCHIPELAGO A RAVIART

Admin CNACI - 25 juin 2021 0

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a présidé  le vendredi 18 juin 2021 à Raviart, la triple cérémonie de lancement du projet d’appui au développement de l’activité et de l’emploi des jeunes dans les filières manioc et maraichage (ADFA-Bélier), de remise officielle du centre de formation agro-pastorale et du lancement des travaux de construction d’un barrage hydro-agricole

Cette cérémonie qui était placée sous le haut parrainage du Président du Sénat, M. AHOUSSOU Jeannot Kouadio,  a également enregistré la présence de  plusieurs personnalités nationales et internationales dont  le Ministre du Budget en charge du portefeuille de l’Etat, M. Sanogo Mamadou, la Ministre Bakayoko Ly Ramata, le Ministre gouverneur de la vallée du Bandaman M. Kouassi Jean Claude, le Directeur Général de l’ADERIZ M. Dembélé Yacouba, le Représentant du Représentant Pays de la FAO M. Zoungrana Mahama, …….

Concernant la première activité de ladite cérémonie, le projet ADFA-Bélier,  bénéficiaire du programme ARCHIPELAGO, initiative africaine et européenne pour la formation professionnelle.et financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne (UE) pour l’Afrique, à hauteur d’environ 328 millions de FCFA (500 000 euro).  D’une durée de 24 mois, ce projet vise, à terme,  la formation de 360 jeunes gens et femmes de la région du Bélier et leur accompagnement dans la réalisation de projets agricoles principalement dans les filières manioc et maraichage.

La Chambre Nationale d’Agriculture membre du consortium promoteur du projet Adfa-B  a pris part à cette cérémonie avec à sa tête Le président Bamba Sindou. Le consortium est composé de six codemandeurs dont la Chambre Nationale d’Agriculture de Côte,  l’INFPA, la Région du Bélier, de l’ONG Entrepreneurs du Monde, la Région d’Auvergne Rhône Alpes et de la Chambre  Régionale d’Agriculture d’Auvergne Rhône Alpes, chef de file du projet qui assure la coordination du projet.

Prenant la parole pour le compte du projet Adafa-B/ARCHIPELAGO et au nom du consortium , Mme Valérie Morier-Genoud, Coordinatrice du projet ADFA-B,   a tenue, avant tout propos,  à partager avec l’assemblée son ressenti par rapport au lancement dudit projet . En effet  «  ….. Née en France dans la région de l’Isère, dans une ferme et issue d’une famille d’agriculteurs et éleveurs, pour moi aujourd’hui il est vraiment très important de pouvoir être en Côte d’Ivoire dans le cadre d’un tel  projet aussi important sur la question de la formation et de l’installation  d’agriculteurs » s’est-elle exprimée.

Poursuivant, Mme la coordinatrice a donné la parole à chaque membre du Consortium afin que chacun décrive  son rôle et son implication réelle dans ledit projet. Ainsi  après les interventions des autres membres du consortium et l’écoute d’un audio du bailleur de l’UE, le président Bamba Sindou a pour sa part salué le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural pour tout le travail accompli pour le développement de l’Agriculture dans cette région du Bélier. Dans son propos, il a  indiqué que l’Agriculture pourrait être un véritable incubateur  si toutes les conditions étaient mises en place pour son développement. Le principal objectif du projet étant la formation  professionnelle des jeunes et leur installation, il  peut  donc dire sans risque de se tromper que  «…avec les jeunes qui vont sortir des moules de l’INFPA, personne ne sera complexée d’être agriculteur car ce sera une profession viable au même titre que toutes les autres professions du monde …».a t il déclaré.

La deuxième activité de cette journée a été  la pose de la première pierre des travaux de construction du barrage hydro agricole de Raviart. Pour rappel le barrage hydro-agricole de Raviart, avec une capacité de retenue d’eau estimée à huit millions de mètres cubes, permettra d’accroitre efficacement la production agricole ainsi que la production pastorale et halieutique. Cette infrastructure s’inscrit dans le cadre des activités du projet de pôle agro-industriel dans la région du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro (2PAI-Bélier) et sera accompagnée de l’aménagement d’un périmètre rizicole de 125 ha, pour un coût global de 1 847 327 000 FCFA.

La troisième activité a porté sur la remise des clés et la visite du centre de formation Agro Pastoral de RAVIART qui est aussi un important acteur  de la mise en œuvre du projet ADFA-B. Pour rappel comme l’a signifié le Directeur Général de l’INFPA,  M. Marc-Olivier TOGBE, ce centre a vu le jour par l’initiative du Conseil Régional du Bélier, qui a bien voulu  le céder  à la gestion de l’INFPA et donc sous la tutelle du Ministère d’Etat Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

Dans le cadre du  projet ADFA-B, l’INFPA est partie prenante en tant qu’un opérateur chargé de la formation qui se déroule exclusivement au Centre de formation agro-pastoral de Raviart.

 Ce projet comme l’a signifié le Directeur Général est d’une grande importance pour l’INFPA  mais plus encore un défi, en ce sens qu’il met en œuvre la formation en mode duale qui nécessite une interaction entre le centre de formation, les entreprises agricoles et agro-alimentaires de la région du Bélier.

Le Directeur Général a toutefois invité les apprenants à s’approprier ce projet et à le valoriser afin de permettre à de telle initiative, de prospérer et de mettre à flots l’agriculture ivoirienne.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, ainsi que le Président du Senat, tous unanimes sur l’importance de tous ces projets pour les populations rurales, accompagnés de tous leurs illustres invités ont pris part à la visite du Centre de formation de RAVIART. A cette occasion, ils ont pu apprécier le travail accompli par l’équipe pédagogique et les jeunes apprenants sur le terrain. Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le Président du Senat ainsi que les Ministres présents, se sont donné à cœur joie à la cueillette de tomates dans le champ école de l’établissement.

Tagged :