Paris (France)

La 56ème édition du Salon international de l’agriculture de Paris (SIA 2019) a été officiellement ouverte samedi au Parc d’exposition, à la Porte de Versailles, par le Président français, Emmanuel Macron.

La cérémonie s’est tenue au pavillon 1, en présence notamment du ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly.

Dans un discours prononcé devant des étudiants en filières agricoles, Macron a appelé à réinventer la politique agricole commune afin d’assurer la souveraineté alimentaire, environnementale et industrielle de l’Europe.

Le Président français a appelé également les agriculteurs européens à devenir les premiers militants de la transition écologique.

Il a centré son discours sur sa vision européenne de l’agriculture, alors que les négociations pour élaborer la future politique agricole commune (PAC) viennent de commencer dans l’optique du scrutin des européennes (du 23 au 26 mai).

« L’Europe agricole aujourd’hui est menacée de l’extérieur (…) et de l’intérieur », a-t-il relevé, appelant à l’unité. Pour lui, « sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d’une alimentation accessible et de qualité ».

Après son discours, Emmanuel Macron a salué Imminence, une vache de race Bleue du Nord, égérie du SIA 2019, avant de se rendre sur les stands des filières lait, viande bovine, volailles, œufs, porc, pêche, pomme de terre, viticulture, fruits et légumes, grandes cultures et bière.

Le SIA 2019 se déroule jusqu’au au 03 mars et porte sur le thème “L’agriculture : des femmes, des hommes, des talents”. La Côte d’Ivoire y tient, au pavillon 5.2, les représentations du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et celui des Ressources animales et halieutiques qu’accompagnent diverses structures du secteur agricole.

(AIP)